Ste_Genevieve_6_septembre_2

Alors que Sainte Geneviève a été bombardé attaqué puis abandonné par les allemands la nuit précédente, le Lieutenant Colonel Watin envoie une patrouille d' éclaireurs montés reconnaitre le village :

" Envoyé à 8 heures une reconnaissance d' éclaireurs montés. Itinéraire Bezaumont-Ste Geneviève.Vu aucun ennemi. Sur les pente N.O.de Ste Geneviève, au dire du curé, une vingtaine de morts allemands, quelques francais. Le brigadier Barteau ramène un blessé allemand, 68e Landwher qui raconte qu' il a participé a l' attaque du 6 entre 21h et 22h" .

A 10h30, le brigadier Barteau, surnommé " Maine-et-Loire" est cité à l' ordre du Régiment pour sa reconnaissance du matin. Il avait ramené le premier prisonnier fait par le 232.

Ste_Genevieve_6_septembre

Source : JMO et historique 232e RI